Main page
francais english
Main page
accueil stage concerts lieux archives portraits liens contacts

Archives Année 2003

15ème festival

Alain Jean-Marie

est né à Pointe à Pitre. Il s'installe à Paris en 1973.
A partir de 1976, il accompagne de nombreux solistes, notamment : Chet Baker, Sony Stitt, Art Farmer, Slide Hampton, Johnny Griffin, Clark Terry, Lee Konitz.

Il reçoit en 1979 le prix "Django Reinhardt de l'Académie du Jazz". Il enregistre par ailleurs avec Lee Konitz, Charles Tolliver, Harry Edison, Eddie "Lockjaw" Davis, Cat Anderson et Abbey Lincoln.

Partenaire de Barney Wilen depuis 1986, il figure sur les enregistrements majeurs du saxophoniste depuis cette date.
En 1988, il signe "Latin Alley", un magnifique album en duo où il se choisit comme compagnon ce géant de la contrebasse qu'est Niels Henning Orsted Pedersen.
En 1992, il est largement plébiscité par la critique pour quatre albums exceptionnels, dont : "Biguine Reflections" où il retrouve la superbe inspiration de ses racines antillaises.
Nombre de ceux qui suivent depuis longtemps la carrière d'Alain Jean-Marie attendaient avec impatience de le trouver en position de leader. Personnage aussi discret qu'inspiré, il possède en effet la subtilité harmonique, l'assise rythmique, l'amour de la phrase mélodique et le sens du toucher qui sont la marque des grands pianistes.
(source Irma)
Alain Jean Marie est venu souvent à Matagot. Beaucoup se souviennent encore de son duo avec Paolo Fresu (1999).

John Betsch

Né à Jaksonville, en Floride. Dès l'université, il commence à jouer avec des pianistes comme Bob Holmes, Emest Vantrease; il étudie à la Berklee School, à Boston, et continue son travail à l'université sous la direction de Max Roach et Archie Shepp. Il s'installe à New York où il joue avec Jeanne Lee, Abbey Lincoln...Il fait régulièrement des tournées en Europe et en Afrique, surtout avec Max Roach, Abdullah Ibrahim, Dewey Redman...Il travaille en Europe avec Alain Jean-Marie, Mal Waldron, Kirk Lightsey, Steve Lacy, Eric Watson...

Bill Mobley

Trompettiste, bugliste, arrangeur et chef d’orchestre (Memphis, Tennesse 13-4-1953). Son père médecin lui offre un cornet alors qu’il a 6 ans. Pratique la musique en amateur. Participe à des jams dès l’âge de 16 ans où il rencontre James Williams, Mulgrew Miller puis Donald Brown. Diplômé de la North Texas University en musique (72), il passe une maîtrise de biologie en 1976. Décide alors de franchir le pas du professionnalisme. Rejoint ses amis de Memphis à Boston : Billy Pierce, Bill Easley, Donald Brown et James Williams bien sûr, mais joue aussi avec : Gary Bartz, Kenny Garrett, Jeff Watts, Donald Harrisson, Alan Dawson, Rufus Reid, TS Monk, Ron Carter, Clifford Jordan Big Band. Fonde un groupe avec Billy Pierce (1984-86). Tourne avec Artie Shaw aux Etats Unis et au Canada en 1986. Puis s’inscrit à la Manhattan School of Music en 1987 pour suivre des cours d’arrangement. Enregistre et tourne avec Donald Brown en 1989, avec Geoff Keezer en 1991 ; Marvin Smitty Smith en 1991 et 1994, James Williams Quintet en 1992. Dirige le Triple Bill Sextet (Bill Mobley, Billy Pierce et Bill Easley) de 1994 à 1997. Puis se consacre de plus en plus à l’écriture pour big band. Le « BM Jazz Orchestra » enregistre en septembre 1996 deux albums loués des deux côtés de l’Atlantique. Continue de se produire en soliste avec Donald Brown, Billy Pierce, James Williams & Geoff Keezer.
Comme instrumentiste, Bill Mobley revendique une passion précoce pour Miles Davis. Il en garde le sens de la note. Il est clair toutefois que son jeu porte des influences de Clark Terry Freddie Hubbard, de Woody Shaw ou encore de Thad Jones. Peu démonstratif, avec des airs de ne pas y toucher, derrière le soliste c’est l’architecte qui s’exprime. Ses orchestrations sont d’une finesse extrême, oscillant avec souplesse entre la légèreté de la musique de chambre et l’ampleur du philharmonique. Son écriture rappelle celle de Thad Jones pour lequel il voue une grande admiration. Son big band est en tout cas un des meilleurs avec des solistes de premier plan (Jon Gordon, Billy Pierce, Mike Fahn, …). Lui même l'un des meilleurs trompettiste actuel sur la scène du jazz.

Gilles Naturel (db)

Né en 1960 à Paris, issu d’une famille de musiciens.
Apprend le piano à l’age de 6 ans, le violon au conservatoire à 8 ans
Étudie la contrebasse en autodidacte en 1976 et débute le Jazz avec Georges BROWN
Obtient une maîtrise de biologie à l’université Paris 7.
Il est actuellement l’un des contrebassistes les plus demandés à Paris
Bassiste régulier de Barney WILEN à partir de 1989 (trois tournées au Japon, quatre CD)
-Joue régulièrement en France et à l’étranger avec des musiciens tels que :
Johnny GRIFFIN, Lee KONITZ, Steve GROSSMAN, Tom HARRELL
Horace PARLAND, Benny GOLSON, Franco AMBROSETTI,
Eddy HENDERSON, Antonio FARAO, Ray BRIANT, Jane LEE, Junior MANCE, James MOODY, Archie SHEPP, ROMANE , Kirk LIGHTSEY , Franck MORGAN, Hervé SELLIN etc. …

Ricky Ford

Saxophoniste ténor. L'un des saxophonistes les plus prolifiques du jazz actuel, il a été le seul à enregistrer les dernière composition de Duke Ellington et de Charles Mingus. Il est actuellement le partenaire d'Idris Muhammad.

Mail Contacts stage de Jazz au mezenc
Designed by LogiPro 2004